Créer un site gratuitement Close

Trouver sa lumière

Qui ne s'est jamais écroulé sous le poids de ses difficultés, la répétition des échecs ou la souffrance d'un passé devenu trop lourd à gérer ? Nous avons tous à un moment de notre vie, baissé totalement les bras. On se réveille difficillement, on cherche la motivation pour faire ce qu'on a à faire, on ne peut plus sourire, on est vide... J'ai moi-même expérimenté le désespoir à plusieurs reprises. Cette sensation d'être au bout, de ne plus pouvoir, de ne vouloir qu'une chose, que ça s'arrête... Je n'ai pas eu la chance d'être entendue à cette époque ou j'aurais eu tant besoin de partager ma souffrance, il m'aura fallut des années pour m'apprendre seule ou presque. J'ai aimé le chemin parcouru et je ne regrette rien mais je pense que j'aurais gagané un temps fou si j'avais pu extérioriser les choses bien avant. Bien sûr ma vie a été jalonné d'anti-dépresseur et de tentatives de suicide, seuls recours à mes yeux pour fuire cette douleur dont je ne savais pas quoi faire...

 

Si vous êtes dans un tel cas aujourd'hui, vous qui me lisez, sachez que même si cela peut vous paraître fou il est possible de changer votre état d'esprit en très peu de temps, de retrouver le dynamisme vital qui vous manque, de commencer à entrevoir votre lumère...

 

Lorsque nous allons mal la majorité d'entre nous s'isole, se complet dans son desepoir pour le nourrir et donc le faire perdurer. Aller bien, aller mieux c'est prendre un risque, je m'explique, je suis persuadée que ces passages à vides sont intimement liés au fait que nous ne soyons pas toujours en mesure de changer ce qui devrait l'être, nous sommes confrontés à une situation douloureuse qui nécéssite une grosse remise en question un retour sur nous même, peut être même de nous regarder avec plus d'honnêteté. Cela demande beaucoup de courage et de résignation alors pour ne pas prendre le risque de ne pas y arriver le corp et l'esprit se mettent en pause, nous cessons donc de vivre tout simplmement, plus d'envie, plus d'energie, plus d'espoir... Car il est toujours plus facile de se terrer que d'agir... Cela dit nous ne le faisons pas consciemment, c'est une façon de se protéger. Mais la vérité c'est que pour aller mieux il faut oser revenir vers soi, prendre conscience de ce qui nous entrave et que nous pouvons changer.

 

J'ai longtemps fuit la réalité. J'ai fait beaucoup d'erreurs et me suis toujours trouvée de très bonnes excuses... Jamais je n'ai voulu regarder la vérité en face, oui me parents avaient fait preuve de lacunes dans leur éducation mais cela ne me donnait pas le droit de tout râter par la suite. Chaque échec, chaque mauvais choix je l'imputais à ma vie, à mon passé, jamais à ma personnalité, à moi... Puis un jour je me suis réveillée à l'hôpital après une (énième) soirée trop arrosée, ma voiture était en miette et mon crâne aussi... Une chance ma fille n'était pas avec moi. Cet accident a eu un impact très fort sur la suite de ma vie. J'avais 28 ans et je passais à côté de la vie... Rien n'a été facile, j'ai dû apprendre à accepter ce que j'étais. Oser me regarder dans un miroir en déballant mes vérités, toutes mes erreurs je ne pouvais plus les dissimuler dérrière une enfance malheureuse il était temps pour moi d'assumer ces 10 dernières années pour de vrai...

 

J'ai donc arrêté de me trouver des excuses pour tout, ça a été dur pour moi car je n'avais pas eu l'habitude de la vérité... J'acceptais de dire que si je ne trouvais pas de boulot c'est que je ne cherchais pas sérieusement, que si je n'avais pas un rond c'est que j'avais pas fait mes comptes... Bref petit à petit j'ai fait le point sur moi et je me suis sentie plus légère, bien sûr la vie n'est pas devenue rose pour autant mais en tout cas elle est devenue moins noire...

 

L'important c'est de trouver quelqu'un qui vous sert de miroir, une personne suffisemment objective pour vous dire la vérité sur vous-même pour vous aider à prendre du recul sur ce que vous êtes. Le but n'est pas de vous culpabiliser, loin de là, seulement de vous interroger sur les raisons de votre mal-être. Bien entendu je ne prends pas en compte ici les situations dont vous n'êtes pas responsable, les deuils, les agressions ou tout autre drame pouvant survenir sans que vous y puissiez quoi que ce soit. Dans ce cas seul la résillience (accepter ce que l'on ne peut changer) peut vous aider.

 

Vous êtes maîtres de votre vie, personne ne peut la changer pour vous, seul vous et votre force, votre courage peuvent faire changer votre état d'epsrit. La vie est précieuse, elle ne dure pas... Nous allons tous vers la mort, à chacun son pas, ne précipitez pas les choses... Ouvrez vos yeux, regardez autour de vous, prenez le temps de repsirer à plein poumons, faites une pause... Rien n'est perdu, il y a toujours un espoir,là tout au fond de vous, la petite lumière... Apprenez à vous aimer, à vous pardonner, à être bienveillante avec vous-même, lâchez votre colère, elle n'est pas construcrive... Passez à l'action, ranger votre vie, faites la paix avec vous-même et avec ceux qui vous ont fait souffrir... Pour passer à autre chose.

Parler... C'est le secret... Dire sa douleur, dire sa colère et les laisser ensuite s'en aller...

Votre petite lumière c'est votre vous, le vrai, celui qui ne ment pas, celui qui a le coeur léger... Laissez le s'exprimer, venir à vous...

Il existe des techniques pour avoir accès à cette partie de nous-même que nous avons trop souvent oublié ou enfouit.

Vous n'êtes pas seuls, gardez espoir...

Commentaires (2)

1. transparencemel (site web) 01/10/2013

Merci beaucoup pour ce gentil commentaire... C'est toujours un grand bonheur de lire que d'autres que moi ont réussi à parcourir ce chemin si douloureux qu'est l'analyse de soi... Le gros avantage c'est que lorsqu'on a trouvé sa vrai lumière, elle ne nous quitte jamais... Bonne journée petite lumière louiserose....

2. LOUISEROSE (site web) 29/09/2013

Même dans mes années les plus noires j'ai toujours eu espoir de retrouver la lumière en moi. J'ai pris des chemins difficile, le jour ou j'ai crié ma détresse, j ai pu guérir mon mal de vivre. l'espoir m'a donné le courage de continuer.. bravo pour ton site

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site